Chroniques·Fantastique·jeunesse

La vie invisible d’Addie Larue

Hello hello! On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique! Il s’agit de La vie invisible d’Addie Larue écrit par l’incroyable Victoria Schwab!

Résumé:

Une nuit de 1714, dans un moment de désespoir, une jeune femme avide de liberté scelle un pacte avec le diable. Mais si elle obtient le droit de vivre éternellement, en échange, personne ne pourra jamais plus se rappeler ni son nom ni son visage. La voilà condamnée à traverser les âges comme un fantôme, incapable de raconter son histoire, aussitôt effacée de la mémoire de tous ceux qui croisent sa route.

Ainsi commence une vie extraordinaire, faite de découvertes et d’aventures stupéfiantes, qui la mènent pendant plusieurs siècles de rencontres en rencontres, toujours éphémères, dans plusieurs pays d’Europe d’abord, puis dans le monde entier. Jusqu’au jour où elle pénètre dans une petite librairie à New York : et là, pour la première fois en trois cents ans, l’homme derrière le comptoir la reconnaît. Quelle peut donc bien être la raison de ce miracle ? Est-ce un piège ou un incroyable coup de chance ?

Embarquée dans un voyage à travers les époques et les continents, poursuivie par un démon lui-même fasciné par sa proie… jusqu’où Addie ira-t-elle pour laisser sa marque, enfin, sur le monde ?

Une histoire vraiment magnifique!

J’ai particulièrement aimé le voyage à travers les époques, voir ce que fait le temps sur les gens et sur les paysages. J’ai trouvé la manière de l’autrice de décrire cela tout à fait remarquable, puissant et vraiment poétique. Ses personnages sont toujours particuliers et nous font vivre leurs vies, leurs joies, leurs peines si bien qu’on se sent proches d’eux et qu’on ne peut s’empêcher de compatir et subir les épreuves avec eux.

Ce qui m’a beaucoup touché également ce sont les interrogations que l’on se posent sur la raison de l’existence, les traces qu’on laisse dans le monde, j’ai trouvé le sujet particulièrement touchant et qui force à réfléchir et surtout prendre conscience de ce que nous laisserons sur la terre après notre passage.

D’un autre côté, c’est aussi l’envie irrépressible de se faire aimer, de ne pas être oublier par les gens et de pouvoir trouver quelqu’un de sincère avec qui tout partager, avec qui on peut se sentir libre et chez soi.

Plus d’une fois j’ai été émue par les évènements et les personnages, la fin m’a profondément touché et m’a beaucoup questionné également.

Le personnage de Luc est vraiment intéressant, il n’est pas seulement un dieu obscur mais aussi un être fourbe, c’est un être complexe qui n’est pas simplement le grand méchant de l’histoire. Au premier abord, il nous parait détestable mais plus on avance, plus les choses nous apparaissent sous un autre angle.

En clair, une superbe lecture enrichissante que je vous conseille et d’autant plus, écrite par une experte en la matière que vous devez absolument connaitre !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s