jeunesse

SLA tranquille

Hello hello! Après une très longue absence bein remplie, je vous retrouve pour une nouvelle chronique!

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’un livre d’un auteur qui m’a contacté. Il s’agit de SLA tranquille écrit par Tsvika et illustré par Taultec.

Résumé:

Il est bien ardu de régler son Conte à qui ne « maladit » que des maux. Encore plus de se « faux filer », l’air de rien dans son épouvantable grimoire sans être vu, ni connu.
C’est pourtant ce que m’a demandé ma sœur Ilana Brojtman.
J’ai eu peur.
J’ai hésité.
Puis, un matin, j’y suis allé à coup d’alexandrins, fauchant ici et là ce que je pouvais, afin de m’approcher au plus près de ce qu’elle ressentait… tandis que Taultec colorait ce monde tout gris, dont personne ne sort guéri.

Tout d’abord j’ai trouvé ce livre particulièrement intéressant de par le thème qu’il aborde. SLA tranquille aborde la maladie et la souffrance qui en découle.

Le style de l’auteur est particulier mais je le trouve poétique et mélancolique.

J’ai beaucoup aimé car c’est un livre qui nous renseigne énormément sur la souffrance et sur la maladie silencieuse qui vient attaquer le corps.

J’ai bien aimé aussi les jeux de mots utilisés par l’auteur ainsi que les dessins de l’illustratrice qui représente parfaitement ce que veut dire l’auteur.

J’ai été vraiment touché par cette lecture et par la beauté de ses mots et que je trouve vraiment bien à faire lire à ses élèves pour les sensibiliser à la maladie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s