Aventure·Chroniques·Fantastique·Young Adult

La neuvième maison

He he he !!! On se retrouve pour une nouvelle chronique sur une de mes très ancienne lecture! Il s’agit de la neuvième maison de Leigh Bardugo!

Résumé:

L’incursion envoûtante de Leigh Bardugo dans le fantastique adulte. Une histoire de pouvoir, de privilèges, de magie noire et de meurtre au coeur des sociétés secrètes de l’université Yale.

Alex  » Galaxy  » Stern a vécu une adolescence chaotique. Élevée à Los Angeles par une mère hippie, elle a abandonné l’école très jeune pour se retrouver dans un monde sombre, violent et sans avenir.

À 20 ans, elle est la seule survivante d’un horrible massacre inexpliqué, et c’est sur son lit d’hôpital qu’elle se voit offrir une seconde chance : rejoindre la prestigieuse université Yale en intégrant la maison Léthé. Cette entité, appelée La Neuvième Maison, surveille les huit sociétés secrètes de Yale ; ces dernières forment les futurs décideurs ainsi que les personnes influentes et pratiquent la magie sous différentes formes, bien souvent sinistres et dangereuses.

Alex a été choisie, car elle possède un pouvoir rare et mystérieux : elle peut voir les fantômes. Alors que son mentor a disparu, elle va devoir enquêter sur le meurtre d’une jeune fille. Ce qu’elle va découvrir va bien au-delà de l’horreur…

Au début de ma lecture, j’avoue avoir été un peu perturbé car on entre dans un monde inconnu et on commence par l’apparition du personnage principal dans un situation délicate qui ne se passe que bien plus tard dans le roman. Cependant, après m’être un peu plus impliqué, j’ai tout de suite accroché avec l’univers peuplé de surnaturel et de magie. Le point le plus original c’est d’entrée dans l’univers de la fac avec une prestigieuse école et de voir le quotidien des étudiants. Ce qui demande beaucoup d’attention c’est la mémorisation des différentes maisons et de leur rôle dans la vie universitaire.

en ce qui concerne les personnages, je ne le répéterais probablement jamais assez mais je trouve que Leigh Bardugo est une créatrice de personnages incroyable. Elle les rend tellement plus humains, plus réels et c’est ce qui fait la beauté de ses romans. Le personnage d’Alex peut sembler un peu cliché mais on découvre son histoire te on remarque tout ce qui la caractérise et on sort alors de l’ordinaire. J’aime aussi les autres personnages qui interviennent et qui viennent pimenter l’intrigue et rendre la quête de la vérité plus passionnante.

Le style est toujours aussi agréable que dans Grisha et Six of Crows et donc c’était un super moment de passé. On change ici de tonalité car on entre dans une atmosphère plus sombre et plus tourné vers une magie « moderne » mais tout aussi passionnante! C’est donc une lecture que je recommande fortement car c’est une véritable pépite qui mérite d’être connu!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s