PAL

PAL du mois de Mars

Hello hello! On se retrouve aujourd’hui pour la PAL du mois de Mars! Encore une fois, je ne suis pas sûre à 100% de m’y tenir!

L’Education sentimentale, Gustave Flaubert

De 1840 à 1867, la vie fait L’Éducation sentimentale de Frédéric Moreau et de toute une jeunesse idéaliste qui a préparé dans la fièvre la révolution de 1848. Le roman s’ouvre sur des rêves exaltés et s’achève sur la médiocrité des uns et des autres. Entre temps, la vie s’est écoulée autour de Frédéric, qui semble n’avoir pas plus participé aux mutations de son temps qu’à l’édifice de sa propre destinée potentielle. Au cours de cette existence, Madame Arnoux, dont les apparitions sont autant de surgissements mystiques, tient lieu au jeune homme d’absolu insaisissable. Lui qui rêvait de terres lointaines et d’ouvrages romantiques déchirants dont il se voyait l’auteur génial, se retrouve, en guise de destination exotique, à Nogent, la ville de son enfance. Au terme de son parcours, que peut-il faire d’autre que ponctuer sa conversation avec Deslauriers, le pragmatique non moins malheureux, de « te souviens-tu » ? Flaubert éclaire ses personnages d’une lumière tantôt ironique, tantôt sympathique, et s’il adopte parfois une vision panoramique des choses, c’est semble-t-il pour mieux se couler dans l’esprit de son héros afin de faire vivre au lecteur les velléités de son caractère.

Le Sursis, Jean-Paul Sartre

« L’avion s’était posé. Daladier sortit péniblement de la carlingue et mit le pied sur l’échelle ; il était blême. Il y eut une clameur énorme et les gens se mirent à courir, crevant le cordon de police, emportant les barrières… Ils criaient « Vive la France ! Vive l’Angleterre ! Vive la Paix ! », ils portaient des drapeaux et des bouquets. Daladier s’était arrêté sur le premier échelon : il les regardait avec stupeur. Il se tourna vers Léger et dit entre ses dents :- Les cons ! »

Des Voix dans la Nuit, Kevin Tondin

Un soir, à bord d’un train reliant La-Chaux-de-Fonds à Neuchâtel, neuf voyageurs, dont un enfant et un bébé, se retrouvent bloqués dans un obscur tunnel.
Soudain, une voix retentit par les hauts parleurs, les prévenant qu’ils vont devoir se battre contre des monstres terrifiants pour pouvoir survivre.
Autre possibilité : s’entretuer pour faire grimper plus vite leur score, sachant que tuer un enfant rapporte beaucoup plus de points !…

Les passagers s’allieront-ils pour faire face à la menace, ou l’instinct de survie individuel les amènera-t-il au massacre ? Après tout, ne dit-on pas que l’Homme est un loup pour l’Homme?…

Arèna, Kevin Tondin

Le jeu: Deux Cantons, 20 candidats chacun.
Le but: Eliminer entièrement l’équipe adverse.
Les règles: Aucune, tous les coups sont permis.

2016: Le canton de Neuchâtel est choisi pour participer au jeu annuel. Parmi les Candidats, un jeune homme, Chris Sartoris, guidé par la vengeance. Pour cela, il sera aidé dans sa tâche par une jeune femme au passé trouble, mais pour parvenir à ses fins, il devra d’abord triompher de ses adversaires, les terribles Zurichois qui n’ont jamais connu la défaite.

Un programme pas mal je trouve et j’espère pouvoir y introduire aussi Grisha avant la sortie de la série sur Netflix!! On se retrouve très vite avec de nouvelles chroniques et ‘hésitez pas à me partager en commentaire ce que vous lisez!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s